Manger

Imaginez vous dans un hamac, la possibilité d’aller cueillir des fruits à proximité comme de la coco, profiter de beaux étals de marché avec de bons légumes, une bonne odeur de viande à la boucherie malgré un grand soleil pour faire un barbecue…ça fait rêver non ? Et bien réveillez-vous, on est loin de nos stéréotypes d’européens sur l’Amérique Centrale….!

Le plat principal ici est le “gallo pinto”, mélange de riz, de haricots rouges, bananes plantains et parfois, comme son nom l’indique, du poulet.

Mais au-delà de ça, il faut bien comprendre qu’ici, tous les plats sont à base de riz et de haricots, y compris le petit-déjeuner ! Vivre avec un salaire local implique de vivre comme un local et nous nous y efforçons au maximum et on vous cache pas que pour le riz on sature un peu, mais cela reste très peu cher….(env 0.30 $ la livre).


Les Magasins


Ici, vous avez 3 thématiques de magasins : La Colonia, La Union/Walmart et Pali. Il y a bien sur leur dérivé, mais ce sont les principaux magasins sur place.


La Colonia

La Colonia est un magasin Nica, mais est le plus cher de tous. Malgré tout, et pour prouver la différence de prix, La Colonia est moins chère que le Pali du Costa Rica….On y trouve quasiment tous les produits européens qui peuvent nous faire défaut quand on ne peut pas s’en passer, mais vous paierez également le prix de votre confort…


La Union/Walmart

Ces deux magasins sont à peu près équivalent en terme de prix, d’où la même rubrique. Vous y trouverez également une grande variété de produits, également occidentaux, à des prix un peu plus abordables.


Pali/Maxi Pali

Le moins cher d’entre tous. Malgré leur appartenance au groupe Walmart, les différences de prix sont parfois impressionnante et peuvent aller jusqu’à 50 % avec la Colonia ! Plus complet qu’au Costa Rica qui ne faisait que de l’alimentaire, vous trouverez un peu de tout dans le Pali, de la vaisselle, des habits, etc….


Un marché ?

Les marchés ici sont très déstabilisants pour nous européens. Vous trouverez de tout et de rien nulle part…..Nous avons l’habitude de nos allées bien rangées, bien organisées, il n’en est rien ici et il faut s’habituer. Nous ne fréquentons pas de ce fait les marchés car nous n’y trouvons pas notre bonheur, malgré tout, vous pourrez parfois avoir accès à des produits introuvables ailleurs.

Par contre, vous trouverez un peu partout des vendeurs dans la rue avec un petit stand de légumes de qualité. Nous vous conseillons de bien les laver car entre la poussière et la pollution, il ne faudrait pas tomber malade…


Le marché Huembes…

La viande et les produits frais

Si vous voulez vous acclimater à 100%, foncez ! Nous, vu l’odeur, on n’ose pas. La chaîne du froid n’est pas du tout la même, et on s’est souvent demandé comment ils ne tombaient pas malades : tout simplement, ils cuisent la viande rouge façon semelle ! Nous préférons de notre côté acheter le bacon au rayon frais importé ou manger du poulet, no mas….


Le bio ?

Quelques personnes luttent malgré tout pour travailler de manière bio ou “organico” comme on dit ici. Nous avons d’ailleurs fait une vidéo sur le sujet…

L’agriculture bio au Nicaragua

Récolte dans notre jardin de Pitaya

Des lieux à éviter ?

Tip-Top

Quand nous sommes arrivés, nous avons retrouver toutes les chaines de fast-food sauf une qui est spécialisée dans le poulet, tout simplement car une chaîne locale, Tip-Top a le monopole sur le poulet. Nous vous la déconseillons par principe plus que par le goût ou l’hygiène, tout simplement car il s’agit de poulet en batterie…

Cuisine dans la rue

Vous trouverez dans la rue beaucoup de gens qui vendent des légumes, certes, mais d’autres qui vendent des plats chaud ou “frais”, c’est pareil, si vous le faites, c’est que vous faites confiance à votre digestion et votre système immunitaire. Nous ne comptons plus les histoires autour de nous d’intoxication alimentaire suite à la prise de repas dans la rue…